Home  |  Contact  |  A Propos Du JTB  |  Blog  |  Liens Utiles   




ECO ET NATURE

 

Le Wadi Rum est l'endroit rêvé pour les amoureux de la nature, avec son écosystème unique et ses plantes rares, connues depuis des siècles par les Bédouins pour leurs bienfaits.

A première vue, la vie ne semble pas être présente dans cette zone, mais les fins observateurs s'apercevront très vite que le Wadi Rum est bien plus que du sable et des rochers. Avec le coucher du soleil, vous verrez des damans, des lièvres, des gerboises et des gerbilles surgir de nulle part. C'est également à cette heure que les chasseurs du désert, les renards et les chats sauvages, sortent de leur cachette. Leurs traces sont visibles dans le sable tôt le matin autour des camps bédouins, preuve de leur passage la nuit pour s'alimenter de détritus.
 

 

Il est interdit de cueillir les fleurs ou les plantes. Il est préférable de prendre des photos ; elles resteront ainsi intactes, aussi bien dans votre mémoire qu'au Wadi Rum. Vous devez impérativement suivre les règlementations de cette zone protégée.

 

Bien qu'ils soient plus rares aujourd'hui, les bouquetins d'Arabie et les gazelles sont toujours visibles dans la région. Ils sont très protégés par la Royal Society for the Conservation of Nature (RSCN), tout comme l'oryx arabe qui a été récemment réintroduit dans cette zone depuis  la réserve Shaumari.

Les oiseaux qui peuplent le Wadi Rum sont l'ammomane isabelline, le cochevis huppé, le moineau soulcie, le roselin du Sinaï d'un rose magnifique (oiseau national de la Jordanie) et la perdrix choukar. Plus haut, ce sont les vautours, les busards et les aigles qui envahissent les falaises vertigineuses.



 

Si vous souhaitez ramener un souvenir du Wadi Rum, rendez-vous dans la boutique nature du Visitors' Centre (centre d'accueil des visiteurs).

 





Zone protégée du Wadi Rum


l'ASEZA (Aqaba Special Economic Zone Authority - Autorité de la zone économique spéciale d'Aqaba) représentée par la direction de la zone protégée du Wadi Rum a pour mission de protéger cette région dotée d'une faune et d'une flore uniques. Des efforts considérables ont été déployés pour limiter l'impact du tourisme actuel sur l'environnement de ce site. Les tribus bédouines locales ont été mises à contribution et en échange, elles bénéficient de la protection de l'ASEZA et de rémunérations provenant d'une partie des ventes des billets d'entrée. Le tourisme local est ainsi encouragé et grâce à l'artisanat bédouin, des sources de revenus supplémentaires sont créées.

Pour plus d'informations sur la zone protégée du Wadi Rum, contactez le Wadi Rum Protected Area Management (direction de la zone protégée du Wadi Rum) : Tél : +962 3 -2090600, Fax : +962 3 -2032586 ou visitez leWeb à l'adresse www.wadirum.jo.