Home  |  Contact  |  A Propos Du JTB  |  Blog  |  Liens Utiles   

 
                                                 

RELIGION ET FOI
 

Cette région a une grande importance pour les chrétiens car c'est là que Dieu, pour la première fois, s'est adressé aux hommes. C'est la Terre Sainte où Dieu a donné ses Dix Commandements à Moïse, où Job a souffert et a été récompensé pour sa foi, où Jésus a été baptisé par Jean et où Jacob a lutté avec l'ange de Dieu.

Dans la Genèse, Dieu appelle la vallée du Jourdain qui borde la mer Morte le « jardin du Seigneur ». On pense qu'il s'agit du site du jardin d'Eden.


et des villes pécheresses de Sodome et Gomorrhe et de biens d'autres lieux qui furent le théâtre d'événements dramatiques de l'Ancien Testament, notamment l'histoire de Loth dont la femme fut transformée en statue de sel pour avoir désobéi à Dieu.


Mille deux cents ans après la mort de Moïse, la Bible indique que Jean-Baptiste a prêché et baptisé dans une région nommée Béthanie au-delà du Jourdain. Cet endroit a depuis été identifié comme Tell a-Kharrar et le mont Saint Elie.





Sites islamiques

Un grand nombre de ces sites, ainsi que d'autres lieux de la région, sont également des lieux saints importants pour les musulmans. La région compte une foule de destinations religieuses qui ont joué un rôle important dans le développement de l'Islam, religion actuellement majoritaire en Jordanie.

Visitez la tombe des vénérables compagnons et leaders militaires du prophète Mahomet (Que Dieu ait son âme) qui tombèrent pendant les batailles ou furent victimes de la grande peste d'Amwas, au cours de la 18è année après l'Hégire.




Abu Ubeida Amer Bin Al-Jarrah



Parent du prophète Mahomet (Que Dieu ait son âme), il a été l'un des premiers convertis à l'Islam. Il participa à tous les événements majeurs et fut l'un des « Dix bénis » auxquels le Prophète promit le paradis. En tant que commandant suprême de l'armée musulmane du nord, il conquit la Syrie et fut surnommé par le prophète l'« administrateur de la nation » A l'âge de 58 ans, il fut victime de la grande peste qui s'abattit sur la Grande Syrie. Son tombeau, au centre de la vallée du Jourdain, est un pivot du monde islamique avec une mosquée, une bibliothèque et un centre culturel.




Mu'adh bin Jabal

Compagnon vénérable, il fut l'un des six hommes chargés de compiler le Saint Coran pendant la vie du Prophète Mahomet (Que Dieu ait son âme). Il fut envoyé par le prophète comme conseiller auprès du peuple de Yémen et prit part à la convention d'allégeance à Aqaba entre le prophète et ses partisans à Médine. Il mourut à l'âge de 38 ans dans la vallée du Jourdain, après avoir passé sa courte existence à enseigner la foi et le Coran. Son tombeau est placé dans un immeuble moderne orné de cinq coupoles.




Shurhabil Bin Hasanah

Compagnon vénérable et l'un des premiers musulmans à fuir vers l'Abyssinie. Connu pour sa foi sans faille, son intelligence, son courage et ses compétences administratives, il participa à la bataille du Yarmouk et à la conquête de Jérusalem. Il commanda également l'armée affectée à la conquête de la Jordanie. Il devint par la suite gouverneur d'une province de la Grande Syrie. Il mourut de la peste le même jour que son vénérable compagnon Abu Ubeida Amer bin Al-Jarrah.




Amir Bin Abi Waqqas

Cousin maternel du prophète Mahomet (Que Dieu ait son âme) et onzième compagnon converti à l'Islam. Il migra vers l'Abyssinie et participa à la bataille d'Uhud. On lui confia la tâche de transporter les messages des commandants de l'armée musulmane au calife à Médine et il devint adjoint au vénérable compagnon Abu Ubeida dans son gouvernement en Syrie. Son tombeau se trouve dans un nouveau bâtiment érigé sur des caveaux, dans le village de Waqqas dans le nord de la vallée du Jourdain.




Derar Bin Al-Azwar

Vénérable compagnon du prophète Mahomet (Que Dieu ait son âme). Poète et féroce combattant qui participa aux guerres d'apostasie et à la conquête de la Grande Syrie aux côté de sa noble sœur, Khawlah bint Al-Azwar. Victime de la grande peste, il mourut au cours de la 18è année après l'Hégire. Son tombeau se trouve dans une mosquée ornée d'une coupole, dans la ville de Deir ‘Alla.


 



Béthanie au-delà du Jourdain



Il est indiqué dans la Bible que Jean-Baptiste prêcha et baptisa dans un lieu nommé Béthanie au-delà du Jourdain, que plusieurs textes byzantins et médiévaux, ainsi que l'archéologie moderne identifient comme Tell a-Kharrar et le mont Saint Elie. D'extraordinaires découvertes archéologiques depuis 1996 ont permis de dégager de la poterie, des pièces de monnaie et des vestiges architecturaux d'un monastère byzantin datant du 5è siècle.




Elles ont également mis en lumière une bâtisse du 3è siècle avec de riches mosaïques et des vestiges de ce que l'on attribue à un « lieu de prière » chrétien. Si cette découverte s'avère exacte, il s'agirait peut-être d'une des premières églises chrétiennes du monde. La grotte dans laquelle Jean-Baptiste vécut a également été identifiée, d'après de nombreux textes de pèlerins byzantins. La grotte fut transformée en église avec un canal d'eau potable la traversant. Ce canal ouvert aujourd'hui aux visiteurs aurait été utilisé par Jean-Baptiste pour les baptêmes.

Pour plus d'informations sur Béthanie au-delà du Jourdain, cliquez ici pour visiter le site de la Commission pour le Site du Baptême.


Madaba

Une cité de mosaïques. Parmi les sites de Madaba l'Eglise  Saint Georges, avec une carte en mosaïque de la Terre Sainte, le parc Archéologique de Madaba, le Musée de Madaba, l'Eglise des apôtres ainsi qu'une école de mosaïque.

 En savoir plus sur Madaba & ses environs
 



Mont Nébo



Site saint le plus vénéré de la Jordanie, le mont Nébo abrite le tombeau de Moïse. Au sommet de cette montagne, vous pourrez admirer, comme le fit Moïse, un panorama comprenant la vallée de la rivière Jourdain, la mer Morte, Jéricho et Jérusalem.

Selon la légende, il s'agirait également de l'endroit où Jérémie cacha l'arche d'Alliance. Le mont Nébo est resté un lieu de pèlerinage pour les premiers chrétiens et sa première église a été construite au 4è siècle, pour marquer le site où Moïse mourut.




Six tombes datant de différentes époques, creusées dans la roche près du sol en mosaïque de l'église, ont été découvertes. Dans le chœur actuel, vous pourrez admirer les vestiges des mosaïques, la plus ancienne étant un panneau représentant une croix tressée.
 

La croix entourée d'un serpent qui se dresse juste à l'extérieur du sanctuaire symbolise le serpent d'airain que Moïse emmena dans le désert et la croix sur laquelle Jésus fut crucifié.

Mukawir



Il existe toujours les ruines du palais de Machéronte du roi Hérode, au sommet d'une colline. C'est là qu'Hérode Antipas décapita Jean-Baptiste à la demande de Salomé.  

 

Grotte de Loth




Monastère byzantin comprenant à l'origine une église avec un sol en mosaïque, un réservoir, des quartiers résidentiels, une chambre funéraire et une grotte qui fut présentée aux pèlerins comme le lieu de refuge de Loth et de ses filles après la destruction de Sodome.


Tall Deir Alla


Des fouilles ont permis de retrouver à Tell Deir Alla des traces d'une habitation continue de 1600 à 400 av. J.C, avec des vestiges de métallurgie, de silos à grains, d'un cimetière ainsi que des traces de déplacements saisonniers. Les archéologues pensent qu'il pourrait s'agir du site biblique de Souccot.




Tall Saadiyyeh

Importante ville fortifiée pendant une grande partie de l'Age de bronze et de l'Age de fer (3200 à 536 av. J.C.). Elle comprenait un grand caravansérail (auberge) au début de l'ère islamique et serait vraisemblablement associée aux sites bibliques de Zaphon et Zarthan.




Bab Ad-Dhraa and Numeira
 

Le long de la côte est de la mer Morte se trouvent Bab ad-Dhraa et Numeira qui pourraient bien être les sites de Sodome et Gomorrhe. Dans la Genèse, Dieu détruisit ces lieux car il était mécontent de la perversité de ses habitants. Bab ad-Dhraa fut habité pendant environ 1 000 ans au début de l'Age de bronze. Les nomades utilisaient ce lieu comme cimetière et enterraient leurs morts dans plusieurs tombes à puits et ossuaires. A 14 km au sud, Numeira était une grande ville fortifiée au sommet d'une colline qui exista pendant environ un siècle au début de l'Age de bronze. Une couche de 40 cm de cendre indique qu'un incendie frappa ce lieu.