Home  |  Contact  |  A Propos Du JTB  |  Blog  |  Liens Utiles   


 

ECO ET NATURE

En raison de la demande croissante en eau dans cette région, le débit naturel de la mer Morte a rapidement diminué au cours des dernières années. A tel point que la mer risque de s'assécher complètement dans 50 ans. Cet assèchement constituerait non seulement une perte catastrophique pour le tourisme et l'économie, mais également mettrait en péril l'environnement proche de la mer Morte, sa faune et sa flore.

 

Pour éviter cette situation terrible, des programmes d'acheminement de l'eau sont en cours de la mer Rouge à la mer Morte. Cette opération connue sous le nom de « Peace Conduit » (Canalisation de la paix) en raison de la coopération de la Jordanie, d'Israël et de la Palestine a pour vocation d'acheminer chaque année 1,8 milliards de mètres cube d'eau vers la mer Morte. 


La RSCN (Royal Society for the Conservation of Nature - Société royale pour la conservation de la nature) est très impliquée dans la protection des animaux sauvages et de leurs habitats dans toute la région. Elle a été saluée par la communauté internationale pour son travail avant-gardiste dans le développement des activités basées sur la nature, en faveur des populations locales.
 



Réserve naturelle de Mujib


 

La réserve naturelle de Mujib est la réserve la plus basse de la planète, avec des paysages spectaculaires à proximité des côtes est de la mer Morte. Elle est située dans les gorges du Wadi Mujib qui plongent dans la mer Morte à 410 mètres sous le niveau de la mer. Elle s'étend jusqu'aux montagnes de Kérak et de Madaba au nord et au sud, atteignant par endroit 900 mètres au dessus du niveau de la mer. Cette variation de 1 300 m d'élévation, combinée au débit annuel des sept affluents, réunit les conditions parfaites pour une biodiversité très riche encore étudiée et documentée aujourd'hui.




A ce jour, 420 espèces de plantes, 102 espèces d'oiseaux sédentaires et migrateurs et 10 espèces de carnivores (renard roux, renard de Blandford, hyène, chacal, chat sauvage, caracal, blaireau, mangouste, loup et léopard arabe) ont pu être dénombrées. Certaines montagnes et vallées éloignées sont difficilement accessibles et sont donc pour certaines espèces telles que les chats, les chèvres et autres animaux de montagne un véritable havre de paix.




Les falaises en grès du Mujib composent le parfait habitat pour l'une des plus belles chèvres de montagne au monde, le bouquetin d'Arabie. En raison d'une chasse abusive, le nombre des troupeaux de bouquetins sauvages a diminué au cours des années, ce qui a incité la RSCN de Jordanie à mettre en place un programme de reproduction en captivité dans la réserve naturelle de Mujib.


La réserve de Mujib abrite également des animaux carnivores tels que le caracal, chat de taille moyenne caractérisé par la fourrure noir et blanc de ses oreilles. Ce chasseur agile et puissant peut être observé en pleine action dans la vallée rocailleuse du Mujib où il attrape ses proies volatiles par un saut extraordinaire.





Infrastructures pour les visiteurs

Il y a un campement avec 5 grandes tentes, une salle de bain, et un barbecue pour les visiteurs. Les visiteurs sont tenus d'apporter leur sac de couchage, de l'eau potable et de la nourriture. La nuit coûte entre 10 et 20 JD selon le type d'hébergement et le nombre de personnes dormant sous la tente.

Le camping n'est autorisé que dans cet espace dédié. Le campement peut accueillir jusqu'à 25 personnes par jour. Les visiteurs devront marcher jusqu'au campement, pendant que le véhicule de la Réserve transportera les bagages. Merci de noter que les tentes sont uniquement installées sur demande - il faut donc réserver - et sous couvert d'un minimum 5 personnes.