Home  |  Contact  |  A Propos Du JTB  |  Blog  |  Liens Utiles   

Home >> Principales Attractions >> Madaba
       > Détail de l'une des fameuses mosaïques découvertes à Madaba.

Print Friendly and PDF




A seulement 30 kilomètres d'Amman, par l'historique Route des Rois (vieille de 5000 ans) se trouve l'un des lieux les plus illustres de la Terre Sainte. Après avoir traversé un chapelet de sites anciens, la première ville que l'on atteint est Madaba, aussi appelée « Ville des mosaïques ».


Connue pour ses spectaculaires mosaïques byzantines et omeyyades, Madaba abrite la fameuse carte en mosaïque de Jérusalem et de la Terre Sainte datant du VIe siècle. Avec ses deux millions de pièces taillées dans des pierres locales très colorées, cette carte représente les collines, vallées, villes et villages de la région jusqu'au delta du Nil.


 

Cette carte recouvre le sol de l'église grecque orthodoxe de Saint  Georges, située au nord ouest du centre de la ville. Cette église fut bâtie en 1896 ap. J.C., sur les ruines d'une église byzantine bien plus ancienne, datant du VIe siècle. Le panneau en mosaïque comprenant la carte mesurait à l'époque environ 15,6 x 6 m, couvrant une surface de 94 m², dont il ne reste aujourd'hui qu'un quart.
 

D'autres chefs-d'œuvre en mosaïque ont été retrouvés dans l'église de la Vierge et des Apôtres et dans le le archaeological Park and Museum, représentant toute une profusion de fleurs et de plantes, d'oiseaux et de poissons, d'animaux et de bêtes exotiques, ainsi que des scènes inspirées de la mythologie ou des activités quotidiennes liées à la chasse, à la pêche et à l'agriculture. Il existe des centaines d'autres mosaïques datées entre les Ve et VIIe siècles, dispersées dans les églises et foyers de Madaba.

Conformément à la volonté de la Jordanie de restaurer et de préserver ses chefs-d'œuvre en mosaïque, le archaeological Park and Museum abritent des vestiges de diverses églises byzantines, dont les exceptionnelles mosaïques de l'église de la Vierge et de la salle d'Hippolyte, située dans une demeure du VIe siècle.


 

A proximité de l'église de la Vierge se trouve l'école de mosaïque de Madaba, qui dépend du Ministère du Tourisme. Ecole unique en son genre au Moyen-Orient, elle forme les artisans à l'art de la fabrication, de la réparation et de la restauration des mosaïques.

INFORMATIONS DE CONTACT

Madaba Mosaic School
P.O Box 1140, Madaba, Jordanie 17110. Téléphone : + 962 5 3240723 / + 962 5 3248632 Fax: + 962 5 3240759
Email: mimarmosaic@gmail.com
 

Ne passez pas à côté du musée de Madaba. Vous pourrez y admirer de superbes panneaux en mosaïque ainsi que des costumes brodés traditionnels, des poteries et des bijoux jordaniens.




Mukawir


 

A une heure de route de Madaba, en suivant la pittoresque Route des Rois, se trouve Mukawir, la forteresse d'Hérode le Grand, perchée au sommet d'une colline. A la mort d'Hérode, son fils Hérode Antipas hérita de la forteresse. C'est là qu'il ordonna que Jean-Baptiste soit décapité après la célèbre danse funeste de Salomé.





Mont Nébo


 

Cette région abrite également le lieu saint le plus vénéré de Jordanie, le mont Nébo où Moïse fut inhumé. Une petite église byzantine fut construite par les premiers chrétiens et fut, par la suite, transformée en un vaste monument. Au cours de sa visite en Jordanie en 2001, feu le Pape Jean-Paul II fit un sermon auquel assistèrent environ 20 000 fidèles.  
 

Rendez-vous sur le parvis de l'église et profitez d'une vue imprenable sur la vallée du Jourdain et la mer Morte, au-dessus des toitures de Jérusalem et Bethléem.




Hammamat Ma'in



 

Au sud ouest de Madaba se trouve Hammamat Ma'in qui abrite des sources thermales et attire depuis des siècles les visiteurs pour ses eaux chaudes thérapeutiques. Il existe un excellent hôtel 4 étoiles avec des bassins intérieurs et extérieurs naturels ainsi qu'une piscine et une station thermale.





Umm Ar-Rasas


 

A l'est de Madaba, se trouve Umm Ar-Rasas, ville très ancienne mentionnée à la fois dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Les fortifications de la ville sont pour la plus grande partie en ruines, mais certains bâtiments sont encore visibles ainsi que quatre églises et plusieurs superbes arches en pierres. La principale attraction se trouve hors des murs de la ville, dans l'église St. Etienne : il s'agit d'un large parterre en mosaïque parfaitement conservé réalisé en l'an 718 de notre ère et représentant quinze des principales cités de la Terre Sainte, à l'est et à l'ouest de la rivière Jourdain. Cette magnifique mosaïque est presque aussi remarquable que la très célèbre carte en mosaïque de Madaba représentant Jérusalem et la Terre Sainte.


 


 
On the Map