Home  |  Contact  |  A Propos Du JTB  |  Blog  |  Liens Utiles   


 

RELIGION ET FOI
 

La bataille la plus importante et la plus rude du vivant du prophète Mahomet (Que dieu ait son âme) fut la bataille de Muta (629 ap. J.C.). Il y perdit ses plus proches compagnons, morts en martyrs face aux armées byzantine et ghassanide réunies. Les tombes des vénérables compagnons peuvent aujourd'hui être visitées, comme celles de Zaid bin Harithah, de Ja'far bin Abi Talib et d'Abdullah bin Ruwahah dans la ville de Al-Mazar Al-Janubi, près de Kérak. C'est le fils adoptif du prophète Mahomet (Que dieu ait son âme), le vénérable compagnon Zaid bin Harithah qui mena l'armée musulmane durant la bataille de Muta. Zaid est le seul compagnon dont le nom ait été mentionné dans le Saint Coran.

Dans Kérak et à proximité se trouvent d'autres sanctuaires d'une grande importance pour l'Islam :



Vous pouvez visiter le tombeau du prophète Noé, près de la ville. Dieu envoya Noé à son peuple pour le prévenir qu'il le punirait s'il continuait à vénérer ses idoles et pour construire une puissante arche pouvant résister au déluge à venir.

Le tombeau de Salomon, prophète et roi d'Israël, connu pour sa grande sagesse et sa piété, se trouve à Sarfah près de Kérak. Kérak abrite également le tombeau de Zaid bin Ali bin Al-Hussein, arrière-arrière-petit-fils du prophète Mahomet (Que dieu ait son âme) et leader religieux connu pour sa vertu et son érudition. Al-Imam Ja'far Al-Sadiq décrivit Zaid en ces termes :

"Il était de nous tous celui qui avait la meilleure connaissance du Saint Coran, le plus érudit en religion et le plus attentif envers sa famille et ses parents."