Home  |  Contact  |  A Propos Du JTB  |  Blog  |  Liens Utiles   


 

RELIGION ET FOI


Amman est une des villes les plus anciennes du monde et il existe de nombreuses références bibliques à cette ville, connue à l'époque sous le nom de Rabbath-Ammon. Rebaptisée par la suite Philadelphie (en l'honneur de son dirigeant Ptolémée Philadelphos), la ville fut également intégrée à la  confédération de la Décapole, alliance de dix Cités-Etats dominée par les romains et composée notamment de Jérash, Gadara (aujourd'hui Umm Qays), Pella et Arbila (Irbid). Pendant l'époque byzantine, Philadelphie fur le site d'un évêché chrétien et de nombreuses églises y furent construites.




La Citadelle qui domine la ville de Jabal al-Qala'a représente le site de l'antique Rabbath-Ammon et des fouilles ont mis à jour des vestiges romains, byzantins et du début de l'ère islamique. Les plus impressionnants connus sous le nom d'al-Qasr («LE palais») datent de l'époque islamique omeyyade. A proximité se trouvent les ruines du Palais omeyyade.

Non loin de là subsistent les ruines d'une petite basilique byzantine et à environ 100 mètres au sud se trouve ce qu'on pense être le Temple d'Hercules, également connu sous le nom du Grand temple d'Amman, construit pendant le règne de l'Empereur Marc Aurèle.




La mosquée du Roi Hussein, également appelée mosquée d'al-Husseini est de style ottoman, reconstruite en 1924 sur le site de l'ancienne mosquée.Le célèbre Gold Souq d'  Amman est à quelques mètres seulement de là.

Inaugurée en 2006, la mosquée King Hussein Bin Talal est devenue la mosquée nationale de Jordanie. C’est la plus grande et importante mosquée du pays. Elle a été construite dans le style architectural des Omeyyades, que l’on retrouve dans de nombreux sites historiques de Jordanie.